La porte des Pyrénées


La porte des Pyrénées

Saragosse, ville millénaire hôte des peuples romains, arabes, juifs et chrétiens, vit naître le peintre Francisco de Goya et devint ainsi le berceau de son talent intemporel. Dans cette ville qui figure parmi les plus grandes de la vallée de l’Èbre s’est tenue l’Exposition internationale Zaragoza 2008, avec pour thème central l’eau et le développement durable. Par ailleurs, Saragosse affiche un mélange éclectique des arts de chaque époque. Caractérisée par son dynamisme, elle se situe également à cheval entre les deux cœurs de l’Espagne : Madrid et Barcelone.

Cette métropole ne manquera pas de faire forte impression auprès des amateurs de l’époque romaine, qui pourront s’émerveiller devant les murailles antiques et les vestiges du tissu urbain qui attestent de l’importance de la ville à cette époque. Les endroits à découvrir sont aussi divers que variés, du forum romain de Caesaraugusta, au port fluvial, en passant par les thermes publics – pour s’imaginer une journée de détente à cette époque – ou l’ancien théâtre romain, qui figure parmi les plus imposants d’Hispanie.

Par ailleurs, les passionnés de notes orientales auront le plaisir de découvrir que Saragosse fut autrefois la capitale de l’un des principaux états hispano-arabes de la péninsule (taïfas). Un petit détour par le palais de l’Aljaferia s’impose. L’édifice, qui fut autrefois la résidence royale, devint par la suite le siège du tribunal de l’Inquisition, avant de servir de prison. Il abrite à l’heure actuelle le siège du parlement d’Aragon.

À l’horizon, la ville est parsemée d’une pléthore de clochers d’églises. Étonnamment, l’influence de l’architecture hispano-musulmane ne s’est pas limitée à cette période précise, puisqu’elle a perduré à l’époque chrétienne, sous la forme de l’art mudéjar. Aux quatre coins de la ville se dessinent des clochers, qui illustrent à la perfection ce style architectural marquant les églises telles que San Pablo, Santa María Magdalena, San Gil et San Miguel de los Navarros, qui figurent au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

La Cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse (Seo), véritable chef-d’œuvre de l’art gothique de la région et mélange éclectique de styles artistiques, détient le pouvoir de faire remonter le temps pour plonger ses visiteurs à l’époque du Moyen Âge. Le moment est venu d’ouvrir grand les yeux pour admirer les tapisseries flamandes abritées par le musée de la cathédrale. La collection d’étoffes datant du XIVe au XVIIIe siècle est considérée comme la plus belle du monde.

La Couronne d’Aragon s’étendait le long de la mer Méditerranée, allant jusqu’au sud de la péninsule italienne. Cette situation explique l’influence de la Renaissance dans les rues d’une des villes jadis les plus puissantes du Royaume. À cette époque, une multitude de palais ont été érigés dans le centre historique, comme les palais de La Lonja, Sástago, los Luna, Montemuzo, Torrero, Morlanes, et surtout, le Patio de la Infanta. Leur découverte est un véritable ravissement pour les yeux !

Les rives de l’Èbre hébergent, quant à elles, la majestueuse Basilique de Nuestra Señora del Pilar, symbole majeur de la ville et plus grand édifice religieux baroque d’Espagne. De même, elle forme un important lieu de pèlerinage faisant partie intégrante de l’itinéraire dénommé Ruta Mariana. Au sein même de la Basilique trônent d’étonnants éléments architecturaux comme la Santa Capilla, le retable du grand autel en albâtre signé Damián Forment et le chœur. Les fresques de Goya valent également le détour.

Toutefois, la ville n’a pas encore dévoilé l’intégralité de ses nombreux trésors artistiques et historiques. Les admirateurs de Francisco de Goya trouveront, par exemple, leur bonheur en visitant le Musée de Saragosse, ainsi que le Musée Goya-Collection Ibercaja, où sont exposées les gravures et les peintures de l’artiste. En matière de modernisme, le Paseo de Sagasta constitue un passage obligé. L’architecture héritée de l’Exposition internationale Zaragoza 2008 et le centre commercial Puerto Venecia récompensé par le prix Mapic 2013, figurent aussi parmi les incontournables de la ville.

Après une longue promenade, le moment est venu de se divertir. Avec sa Semana Santa et ses incontournables fêtes du Pilar, Saragosse est sans conteste une ville festive. C’est aussi une ville de gastronomes : depuis 2012, le restaurant « La Prensa » est en effet couronné d’une étoile au Guide Michelin. Par ailleurs, les charmantes places Santa Marta, San Miguel et Santa Cruz, ainsi que le quartier du Tubo, méritent une petite visite.
Info&photo : Oficina Española de Turismo

Laisser un commentaire.